La Confrérie des traducteurs

Le forum de La Confrérie des traducteurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
watcha
Traducteur en test
Traducteur en test
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Dim 18 Fév - 6:19

Salut, moi c'est watcha (les pseudos c'est fait pour qu'on ne connaisse pas les vrais noms !)

J'ai 15 ans, j'en aurais 16 le 7 juin. Pour ce qui veulent ma date de naissance, je vais les aider par un rapide calcul : 2007-16 / 7² - 7² = 1991. Je suis lycée, option ISI. Je suis fan de jeux videos, surtout oblivion. Au passage je m'y connais assez en tescs et j'ai un mod en cours de construction. Pour en savoir plus, rdv sur le forum W-team. J'adore lire et écrire, d'ailleur je suis en train de me faire un petit roman de fantasy. J'écoute du metal, essentiellement ill niño, trivium, bullet for my valentine, stone sour et slipknot.

Coup de coeur du moment : Jag spär fördäv de THYRFING !!


Pour plus de détails, eh ben allez vous brosser Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david76480
Admin - Traducteur
Admin - Traducteur
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 24
Localisation : Près de Rouen.(76)
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Dim 18 Fév - 7:13

Rooo le méchant! Crying or Very sad

Sinon, j'aimerai bien jeter un coup d'oeil a ton roman si tu veux bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/davidtraductions
Apdji
Admin - Grand Modérateur
Admin - Grand Modérateur
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 31
Localisation : Toulouse et ses environ
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Dim 18 Fév - 7:35

Ouias moi aussi si t'as besoin d'un avis je suis là, Very Happy

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
watcha
Traducteur en test
Traducteur en test
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Lun 19 Fév - 12:24

Pour l'instant j'en suis qu'au prologue. Mais la majoritée des détails et des aventures sont déja ficeler. Sinon j'ai fait une petite nouvelle, un peu beaucoup inspirée d'oblivion et d'une fanfic d'un joueur. Je vous la post juste après. C'est un peu beaucoup sanglant, alors ame sensible, s'abstenir. C'est mon tout premier écrit, alors c'est pas super..... En tout cas, mon roman va etre beaucoup mieux.

Histoire d'un assassin


[Son sang gicle sur ma tunique. Ma dague dans une main et ce qui reste de sa tête dans l'autre, je ricane. Cet imbécile de comte pensait vraiment que j'allais abandonner ma proie en échange d'écus ? Il se trompait largement sur moi. Pauvre idiot ! Je suis assez riche pour me payer sa demeure et tout son domaine. Mais j'aime trop l'excitation que provoque un contrat, le sang chaud qui coule entre mes mains, puis qui goutte sur le sol, le bruit des os qui se brisent; le regard apeuré de mes victimes... pour rien au monde je n'abandonnerais ce métier.
Je lâche sa tête et m'apprête à partir. Il ne faut pas trainer, les gardes risquent d'arriver. J'ouvre la porte mais je sens une personne dans mon dos et j'arrête mon geste. Un jeune-homme d'environ vingt ans me regarde fixement. Je lis en lui un mélange de colère et de peur.
Mes instructions sont claires : pas de témoins. Mais le temps presse, sa mort sera donc rapide, dommage car je voulais m'amuser. Je le rend invisible, c'est dur mentalement et je ne tiendrais pas longtemps. Le jeune homme est térrifié. Il sort son glaive et mouline dans le vide, attitude stupide, je suis déjà derrière lui. Je me rend a nouveau visible et j'attaque.
Aïe ! Il a paré mon attaque et se défend bien en plus ! Je ne m'attendais pas a sa de sa part. Nous échangeons quelques bottes, mais personne n'arrive a prendre le dessus. La cloche de la caserne retentit et je me sauve, honteux d'avoir laisser vivre cette ordure.
J'arrive assez vite au sanctuaire et me frères de la nuit me demandent comment c'est passé mon contrat. Je n'ai pas envie de répondre, pour la première fois j'ai peur, peur de la réaction du maître. J'ai enfreins les règles, en toute logique je serais mort dans moins de dix minutes.
J'arrive devant l'Ombre, notre chef à tous :
- Mon chère assassin, me dit-il, je suis très déçu des résultats de votre contrat. Certes vous avez assassiné, et avec brio le comte mais son fils vous a vu et il est encore en vie.
Comme d'habitude, il sait tout. C'est d'ailleurs grâce a ses donts de voyances qu'il est notre guide.
- Comme vous le savez très certainement, reprend-t-il, les règles sont strictes à ce sujet : "Pas de témoins vivants". Vous serez donc....
Ca y'est ! Il va prononcer la sentence, j'avale ma salive et me prépare à subir mon châtiment.
-....éxilé à jamais de la guilde des assassins, sans possibilité de retour.
- Bien maître. Mais pourquoi ne pas m'avoir condamné a mort ? C'est la règle si on en enfrein une.
- Je sais, mais vous exécutez habituellement très bien vos contrats, et vous n'avez jamais posé de problème jusqu'à présent. De plus, vous êtes toujours de bon conseil pour les nouvelles recrues. De ce fait, je vous laisse la vie sauve. Maintenant, vous avez une heure pour prendre tous vos biens et partir. Ou je reviendrais sur ma décision.
- Bien maître.
Je n'en reviens pas ! J'ai été éxilé. Mais je n'ai pas le temps de réfléchir, j'ai une heure pour prendre mes affaires et faire mes adieux à mes frères et soeurs de la nuit.



Je me suis rendus dans une auberge, a l'extérieur des remparts de la ville afin de me défouler sur les clients et le tavernier. Cela fait du bien de voir tout ces cadavres mais je m'ennuie. C'était trop facile. Je suis simplement entré, j'ai sortit ma dague et j'ai tué tout le monde. Personne n'a réussi a me toucher ou même a me résister. Le carnage a duré trois minutes. Et maintenant ? Quand je pense que ma vie au sanctuaire est finie j'enrage ! Plus aucun contrat, juste la liberté de tuer à volonté. Mais ça n'a aucun sens pour moi, c'est trop facile, il n'ya pas la difficulté que proposait la guilde. J'ai choisi de m'acheter une ferme où finir ma vie en paix. Un endroit où attendre la mort que j'ai si souvent donnée pour le plaisir.



Cela fait six mois que je me suis installé et je m'ennuis a mourrir, en fait je ne sais pas ce qui me retient de me suicider tout de suite. Ma vie ne rime plus à rien. Je passe mes journées à cultiver une terre stérile, et mes nuits à m'enivrer pour oublier ma journée. J'en arrive a haïr l'Ombre. J'aurais préféré mourrir de sa main ou d'un de mes ex-frère de la nuit plutôt que de mourrir d'ennui et d'inaction ici.



Trois ans et demi viennent de passer, cela fait quatre ans que je vis a la ferme, quatre ans où la vie s'accroche à moi sans que j'arrive a m'en défaire. Je suis à l'étage, en train de boire, comme chaque soir. Soudain, j'entends la porte qui tombe à terre. Quelqu'un vient de la défoncer, la première personne qui rentre dans cette enfer depuis quatre ans. Immédiatement je me rend invisible, j'y arrive plus facilement cette fois, grâce a la maturité qui vient avec l'âge sans doute. Je jette un coup d'oeil au rez-de-chaussée. Je le reconnais immédiatement, le fils de chien qui m'a fait perdre ma raison d'être, qui m'a forcé a vivre dans cet enfer. Je charge en hurlant mais toujours invisible. Il esquive habilement et me donne un coup de pommeau derriere la tête.
Lorsque j'ouvre les yeux, la première chose que je vois sont ces yeux, et la noirceur de son regard, puis, en tournant la tête, les liens qui m'attachent à ma propre table. Le fils du comte se décide à parler :
- Enfin réveillé ? Bien... on va pouvoir jouer. Tu vas payer pour la mort de mon père.
Il est devenu aussi fou et insensible sue moi mais je ne parles pas, je ne le supplie pas, je le laisse faire. Il sort un couteau de sa poche, l'aiguise et le plante dans mon poignet droit. Il remonte le couteau tout le long de mon bras, jusqu'à l'épaules et je sens mon sang goutter, puis couler a flot. Les rôles sont inversés et je suis la victime. Mais contrairement a elles je ne crie pas, je ne pleure pas et je ne supplie pas, je le regarde juste avec un regard méprisant.. Mon sang c'est arrêter de couler et il recommence avec le bras gauche. Je ne peux plus bouger aucun de mes bras et je ris. Non pas que la douleur me rende fous, mais car je me sens revivre. Tout ce sang, même si c'est le mien me replonge dans mon univers : la mort. En réponse a ma provocation, il me tranche le sexe et cette-fois je ne peux empêcher un hurlement de sortir. Il sourit et sort une aiguille de son sac.
- J'en ai assez, je vais t'achever.
Il n'est peut-être pas si insensible que je le pensais finalement. Il en a assez car il a peur, je le sais, je le sens. Je lui répond :
- Vas-y, je n'ai plus rien à perdre, tout comme toi.
- Assez !!!
Il me tranche la langue pour me faire taire, mais il ne peut pas m'empêcher de ricaner.
Il enfonce son aiguille dans ma nuque et me dit :
- Cette aiguille a été empoisonnée, tout ton corps sera bientôt paralysé, dans d'atroces souffrances pour toi. Et dans dix minutes, vingt si tu es résistant, ton coeur lâchera, mais avant, quand ta bouche pourra encore parler, tu me maudiras, et moi je rirais, comme tu as ris lorsque tu as tué mon père.
Je sens déjà le poison faire effet, mes jambes ne répondent plus. Pour la première fois depuis quatre ans je me sens heureux. Heureux de quitter une vie qui n'a plus aucun sens. Heureux d'en finir avec les souffrances. Et c'est avec un sourire ensanglanté que je dis adieux a la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apdji
Admin - Grand Modérateur
Admin - Grand Modérateur
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 31
Localisation : Toulouse et ses environ
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Jeu 22 Fév - 4:48

Pour un premier écrit, c'est pas mal, macabre mais pas mal. Par contre désolé de te dire ça mais c'est pour te rendre service à toi et à ceux qui te lisent, j'ai vu 3 petites erreurs qui sont certainement des fautes de frappe: à la 2ème ligne du 3 ème paragraphe tu as écris" je le rend invisible" alors que je pense que tu voulais dire je me rend invisible vu ce que tu as écris ensuite; à la 1ère ligne du 5ème paragraphe, il manque 1 s à mes frères; vers la fin, au début du dialogue avec le prine lorsque lon lit les pensées de l'assassin, tu as fait une faute de frappe: sue au lieu de que.
Désolé d'avoir joué les rabat-joies mais je pense que ça pourrait aider à la lecture et je te le redit pour une première fois c'était pas mal

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
watcha
Traducteur en test
Traducteur en test
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   Jeu 22 Fév - 8:17

Ouai désoler. c'est vrai, je les aivait vu ces fautes sur mon blog, et je les avaient corrigées. Mais sur le doc sur lequel je l'avait taper (word, le truc tout pourri) j'ai oublier de les corriger. En plus, je suis sur qu'il y'en a d'autres, mais ce ne sont que des fautes de frappe.

Encore une fois : désoler pour ces fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celui qui a encore rien traduit parce qu'il a pas d'idée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» Parce que Benito n'a rien dans le slip
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Merci ? Mais de rien...
» Un rien habille mon lapin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Confrérie des traducteurs :: Avant tout :: Présentez-vous-
Sauter vers: